Présenté l’an passé à l’Eurobike, commercialisé dans la foulée, le groupe SRAM Rival 22 constitue un ensemble polyvalent et soigné, que nous avons essayé en version “disc – Hydro r”. Un choix judicieux ?

Le millésime 2014 de l’Eurobike, on s’en souvient, a marqué le début “officiel” du déferlement des groupes dotés de freins à disques, ainsi que la généralisation du 11 vitesses, sur des livrées moins prestigieuses que le haut de gamme. Le SRAM Rival, désormais affublé du chiffre 22 (2015), qui au passage, et comme son nom l’indique, est passé lui aussi du 10 au 11 vitesses, s’est offert une version hydraulique à disques, imitant ses aînés Force et Red. S’il ne constitue pas l’offre la plus aboutie de la marque américaine, sa réalisation reste soignée pour un poids raisonnable (2 590 g) autorisant un usage très polyvalent, pour des tarifs abordables par le plus grand nombre (866 €). Ainsi peut-on se la jouer classique, sur la route et en cyclocross ou moderne, en triathlon et en “gravel”.

C’est au printemps 2015, avec la confirmation des beaux jours que nous avons débuté le test de cette nouvelle mouture du groupe, avec pour objectif de multiplier les sorties d’entraînements (jusqu’à deux fois par semaine plus le week-end) et les cyclosportives, dont la toute première fut l’Ardéchoise. L’Étape du Tour, l’Étape Sanfloraine, la Laurent Desbiens et, enfin, la Gérard Simonnot se sont ensuite enchaînées. Que ce soit la plaine, la moyenne ou la haute montagne, tous les terrains ont été abordés. Au bout du compte, à peine moins de 5 000 km au compteur et à peu près toutes les conditions météorologiques d’un printemps, puis d’un été normal, avec des températures élevées, du soleil, mais aussi du froid, de la pluie et même de la grêle. Finalement, seule la neige a manqué à l’appel ! Tout au long de ces six mois de tests, nous avons soigneusement répertorié la moindre intervention sur ce groupe (dont certaines faites avec le magasin Bike Paradise de Tours) pour vous livrer un verdict que nous souhaitons aussi objectif que possible.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *