Grâce à de nouvelles recherches menées récemment dans le domaine de l’aérodynamisme et à la collaboration du Groupe de compétences en mécanique des fluides et procédés énergétiques de Genève (le CMEFE), Mavic a dévoilé la CXR80 WTS, le fruit de trois années de développement. Aux yeux de la marque française, c’est la meilleure paire de roues aérodynamiques du marché. Tout simplement !
Par Pascal Caré – Photo : Mavic

Depuis le lancement du concept “WTS” roue/pneu fin 2009, jamais le duo proposé par Mavic nous a semblé aussi indissociable. Car cette fois-ci, la roue ne serait rien sans son boyau spécifique totalement dédié à la combinaison comprenant également la nouvelle bande externe (“blade”, la lame) qui comble l’espace entre le flanc du boyau et le haut de la jante carbone. Car c’est bien là que réside la grande nouveauté aérodynamique qu’aucun autre concurrent n’avait jusqu’alors imaginée.

La pression des pros

Pour Mavic, l’aventure dans la jante haute et large est surtout imputable au niveau d’exigence des équipes professionnelles partenaires. Ainsi, le team Cervélo (devenu Garmin-Barracuda) souhaitait bien engager un partenariat avec la marque française à la condition que celle-ci lui offre une roue à profil haut aussi performante, pour ne pas dire meilleure, que la Zipp 808, modèle considéré comme la référence pour les épreuves chronométrées par bon nombre d’équipes et de coureurs pros. C’est ainsi que les premières ébauches d’une roue aéro à profil haut a débuté en 2009, dans l’ombre de la CC80, commercialisée l’an passé.

Un brevet devenu public

L’objectif des ingénieurs Mavic était de concevoir un ensemble roue et pneu (boyau en l’occurrence) dont le profil aérodynamique se rapproche

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *